Haut de page

Service civique
Septembre 2010 - septembre 2011 : 1 an de service civique à La Réunion, le bilan
Publié le 20 janvier 2012
Modifié le 20 janvier 2012
335 contrats de service civique ont été signés depuis août 2010 et 150 nouveaux le seront à partir 5 septembre. Ce qui porte à 485 le nombre de contrats signés à La Réunion en un an.

La Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale a en charge la promotion du dispositif auprès des porteurs de projets (les réseaux associatifs et institutionnels) et des jeunes.

Cette action a démarré en juin 2010 par des réunions d’informations dans les quatre arrondissements de l’île. Depuis août 2010, 1180 demandes de projets de mission ont été reçues par la DJSCS. Parmi ces demandes, 989 étaient éligibles au regard des critères du dispositif.

58 structures ont accueilli des jeunes en mission de service civique et ont ainsi renforcé leur potentiel d’activité. Ces structures (associatives, publiques et parapubliques) sont réparties au sein des quatre arrondissements et interviennent dans sept des neufs champs de missions définis par la loi.

335 contrats de service civique ont été signés depuis août 2010 et 150 nouveaux le seront à partir 5 septembre. Ce qui porte à 485 le nombre de contrats signés à La Réunion en un an.
Parmi les 335 contrats, 150 sont gérés par la Ligue de l’enseignement dans le cadre d’une convention nationale et répartis au sein des associations affiliées à son réseau.

Animation du réseau service civique

Plusieurs journées de regroupement des jeunes volontaires et de leurs employeurs se sont déroulées cette année. L’objectif était de valoriser l’engagement citoyen des jeunes et de créer des temps de rencontres et d’échanges sur leur expérience commune du volontariat :
-  les 7 et 8 décembre 2010, deux journées de formation réalisées en collaboration avec l’association nationale « Unicités » ont permis de faire le lien entre un dispositif local naissant et l’expertise d’une association nationale dans le champ du volontariat,
-  Du 19 au 22 février 2011, M. Hirsch, en visite à La Réunion, a rencontré les porteurs de projets et les jeunes volontaires,
-  les 23 et 24 juin, deux matinées de formation des jeunes réalisées par l’association ARIV (association réunionnaise de l’institut de victimologie) sur le thème « de la violence et de la non violence dans notre société (« l’école de la paix »),
-  14 juillet 2011 : participation de 40 jeunes volontaires en service civique au défilé de la fête nationale, initiative unique sur le plan national.
-  2 septembre 2011 : mobilisation de l’ensemble des jeunes du département en service civique pour une journée d’information et de rencontres avec des partenaires de l’insertion et de l’emploi.

Le devenir des jeunes après le service civique

A ce jour, 70 jeunes se préparent à sortir du dispositif entre juillet et septembre 2011 :
-  12 s’orientent vers un emploi
-  10 reprennent des études
-  10 débutent une formation
-  38 sont à la recherche d’un emploi
95 % d’entre eux se sont déclarés satisfaits de cette expérience qui leur a permis de se repositionner dans la vie sociale (respect des horaires et des consignes, travail en équipe…). Ils se sont pour la plupart sentis utiles et sont satisfaits d’avoir agi au bénéfice de l’intérêt général.
Au cours de l’année, 48 jeunes ont quitté le dispositif :
=> 19 pour des raisons personnelles, d’un commun accord avec les structures d’accueil,
=> 17 ont trouvé un emploi,
=> 12 ont abandonné.

Tutorat et formation

Les jeunes sont accompagnés, tout au long de leur mission, par un tuteur identifié au sein de la structure d’accueil afin de faire émerger leur projet personnel. Des rencontres régulières sont organisées avec les missions locales en vue de maintenir le jeune dans une démarche de projet.
Tout jeune en service civique a droit à une formation de secourisme (le PSC1). A La Réunion, 50% des jeunes volontaires l’ont suivie.
Une attestation sera remise à tous les jeunes volontaires à la fin de leur service civique afin de marquer de façon symbolique ces mois d’engagement au service de l’intérêt général.

Perspectives

Après cette première année de mise en œuvre, la DJSCS poursuit son action de promotion du dispositif auprès de toutes les catégories de jeunes de 16 à 25 ans en privilégiant la mixité sociale et la diversité des missions.
L’accompagnement de la DJSCS auprès des structures d’accueil sera renforcé afin de les aider dans leur mission de tutorat.
L’objectif pour 2012 est de susciter la réalisation de missions de coopération de service civique dans la zone océan Indien.

Téléchargez le dossier de presse avec le bilan chiffré (format PDF - 201.1 ko).

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification