Haut de page

Les acteurs locaux de la politique de la ville
Présentation générale
Publié le 22 février 2012
Modifié le 26 juillet 2012
La politique de la ville est pilotée par le sous-préfet à la cohésion sociale et à la Jeunesse, fonction nouvelle qui résulte des Etats généraux des DOM de 2009. Celui-ci s’appuie sur la Direction de la jeunesse, des sports et de la Cohésion sociale de La Réunion (DJSCS) qui assure la coordination opérationnelle des actions menées en lien avec les sous-préfets d’arrondissement.

Les acteurs de la politique de la ville

> Le sous-préfet à la cohésion sociale et à la jeunesse

La politique de la ville est pilotée par le sous-préfet à la cohésion sociale et à la Jeunesse, fonction nouvelle qui résulte des Etats généraux des DOM de 2009. A La Réunion, le sous-préfet à la cohésion sociale et à la jeunesse est Richard Daniel Boisson. Le préfet l’a nommé délégué territorial de l’ACSE (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances) et de l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine).

> Les sous-préfets d’arrondissement

Chaque sous-préfet est chargé dans son arrondissement, de l’animation des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) et des autres dispositifs relevant de la politique de la ville : programme de réussite éducative, atelier santé ville, adultes-relais, ville vie vacances... Il s’appuie pour cela sur les délégués du préfet.

> Le maire ou le président de l’intercommunalité

Les actions de solidarité sont mises en œuvre par la commune (ou la communauté d’agglomération) dans le cadre de CUCS (contrat urbain de cohésion sociale). Cette contractualisation est signée avec l’Etat pour une durée de trois ans renouvelable (la contractualisation en cours a démarré en 2011).

> La direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion de La Réunion (DJSCS)

Le Préfet a délégué à la DJSCS la mise en œuvre des missions de l’Acsé au niveau régional et départemental. Elle assure la coordination opérationnelle des actions menées par les CUCS et l’attribution des subventions aux différents opérateurs.

La DJSCS s’appuie, pour mettre en œuvre ses missions, sur les actions des délégués du préfet, en lien avec sous-préfet à la cohésion sociale et à la Jeunesse et les sous-préfets d’arrondissement.

> Les équipes opérationnelles

La collectivité confie la mise en œuvre des actions de solidarité à une équipe opérationnelle dirigée par un chef de projet coordonnateur et composée de chefs de projets de quartiers, de coordonnateurs thématiques des dispositifs contractualisés.
Le chef de projet coordonnateur assure la coordination du CUCS et veille à la cohérence dans la mise en œuvre des dispositifs de la politique de la ville.

> Les délégués du Préfet

Les délégués du préfet sont nommés dans chaque arrondissement de l’île sont les représentants de l’Etat au coeur des quartiers.

Mandaté par le préfet, le délégué du préfet incarne l’État dans les quartiers et se fait l’interlocuteur des acteurs locaux. Sur le terrain, il bénéficie d’une capacité d’initiative : il analyse la mise en oeuvre des dispositifs de la politique de la ville et des politiques de l’État sur le quartier, identifie les bonnes pratiques et contribue à leur valorisation. Il repère aussi les éventuels dysfonctionnements et contribue à y remédier.

En savoir +, voir l’article "Les délégués du préfet, pour quoi faire ?".

> Les correspondants « politique de la ville » des services de l’Etat

Un comité technique, mis en place dans chaque CUCS, élabore la programmation annuelle de ses actions. Il réunit, à l’initiative du chef de projet coordonnateur, les services instructeurs de l’Etat et les autres partenaires (Conseil général, rectorat, ARS-OI, CAF…)

Au sein de chaque arrondissement, un délégué du Préfet est chargé en lien avec la DJSCS et le sous-préfet de suivre la mise en œuvre de cette programmation.

Un comité de pilotage par CUCS, co-présidé par les sous-préfets et la collectivité, se réunit pour effectuer le bilan des actions programmées et valider la programmation annuelle définie en comité technique.

Chaque service de l’Etat (DIECCTE, DEAL, DAC-OI, justice, police et gendarmerie) ainsi que le Rectorat et l’ARS-OI, a un correspondant politique de la ville qui pilote les actions relevant de son champ de compétences, en liaison avec la DJSCS. Il instruit les fiches actions, veille et certifie leur réalisation.

Les correspondants politiques de la ville et les délégués du préfet se réunissent régulièrement au sein du Comité Interservices Départemental, animé par le sous-préfet à la Cohésion sociale et à la Jeunesse pour coordonner la mise en œuvre des actions thématiques, suivre leur déroulement et répartir les crédits attribués. La CAF et la CDC (Caisse des dépôts et des consignations) y participent en tant que partenaires.

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification