Haut de page

2012
Prix de vente maximum des hydrocarbures au 1er octobre 2012
Publié le 29 septembre 2012
Modifié le 31 octobre 2012

Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du décret n° 1333 du 8 novembre 2010 qui constitue le nouveau cadre de détermination des prix des hydrocarbures.

Ce régime établit un mécanisme qui permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation des prix.

Le contexte international

Au cours des 15 jours ouvrables (du 3 au 21 septembre 2012), qui ont servi de base de calcul pour déterminer le prix de vente au 1er octobre, les cotations internationales se caractérisent par une baisse du super carburant (- 2,97 %) et une hausse du gazole (+ 3,29 %) tandis que le fret, composé d’un seul bateau Tamarin ce mois-ci, est en augmentation (+ 5,18%).

Pour le gaz, la cotation augmente à nouveau fortement à l’approche de l’hiver européen : +155 $/T soit +20% et aurait du entraîner une hausse du prix de la bouteille de 1,58€.

L’euro s’apprécie à nouveau après plusieurs mois de baisse et franchit la barre symbolique des 1,30 dollar pour 1 euro.

Les prix à La Réunion

Le sans-plomb : La diminution sensible du prix CAF accentuée par l’appréciation de l’euro influent sur le prix final à hauteur de - 3 cts par litre, ramenant le prix structure à 1,68 euros.
Suite à la réunion du 27 septembre 2012, il a été décidé que, pour le mois d’octobre, les opérateurs pétroliers participeraient à réduire le prix de structure à hauteur de 3 centimes par litre.
Le prix à la pompe est donc ramené à 1,65 euro le litre.

Le gazole : La hausse de la cotation du produit est compensée par l’appréciation de l’euro. Mais à cause de l’arrondi défavorable, l’augmentation est de un centime, ce qui porte le prix structure à 1,32 euros le litre.
Conformément à la réunion du 27 septembre 2012, l’Etat intervient à hauteur de 1.72 centime et les pétroliers à hauteur de 0.28 centime. Le prix de vente à la pompe est donc de 1,30 euros le litre.

L’effort consenti pour réduire les prix des carburants reste globalement le même, mais sa répartition entre le super et le gazole évolue quelque peu. Cela permet d’amoindrir les fluctuations fortes constatées sur ces produits ces dernières semaines.

Le gaz : La cotation du gaz augmente encore fortement en septembre ( +155$ / T) après plusieurs mois de baisse pour s’établir à 930 $/TM qui est un niveau élevé pour la période. L’euro s’est apprécié et contribue à atténuer la hausse induite par la cotation à hauteur de 47 cts. La résultante de ces paramètres est une hausse sensible du prix CAF ( + 10,67 %).

En application de la convention en date du 28 février 2012, signée entre le Conseil Régional, le Conseil Général d’une part et les distributeurs de gaz d’autre part, la structure du prix maximal public de la bouteille de gaz de 12,5 kg est abondée d’une (participation) de – 593,60 euros par tonne, soit de – 7,42 euros par bouteille de 12,5 kgs. En conséquence, le prix public maximal de vente de la bouteille de 12,5 kgs est fixé à 15 euros ou 1 200 €/tonne.

Consulter l’arrêté préfectoral du 29 septembre 2012 (format PDF - 68.3 ko)
Lire le communiqué de presse (format PDF - 88.5 ko)
Consulter le diaporama explicatif (format PDF - 86.7 ko)

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification