Haut de page

Prévention et lutte contre la délinquance générale
Plan départemental de prévention de la délinquance de La Réunion 2013 - 2015
Publié le 19 mars 2013
Modifié le 20 mars 2013
Le Plan départemental de prévention de la délinquance est un document cadre qui, comme son nom l’indique, fixe les priorités de l’Etat en matière de prévention de la délinquance dans le département.

Il s’agit d’un document adopté unilatéralement par le Préfet et qui détermine les modalités d’engagement de l’Etat dans les partenariats locaux de prévention et de sécurité (notamment au niveau de la mobilisation des forces de police et de gendarmerie et de l’attribution des financements du Fonds interministériel de Prévention de la Délinquance). Selon les termes de la loi du 5 mars 2007, « les actions de prévention de la délinquance conduites par les collectivités territoriales et leurs établissements publics ne doivent pas être incompatibles avec le Plan de prévention de la délinquance arrêté par le représentant de l’Etat dans le département dans des conditions fixées par décret ». Ce plan départemental constitue donc un document cadre laissant une grande liberté aux collectivités territoriales pour la mise en place de stratégies et d’actions locales en matière de prévention de la délinquance. Le décret n° 2007-1126 du 23 juillet 2007 relatif au Conseil local et au Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance et au Plan de prévention de la délinquance dans le département, dans son article 3, fixe les modalités d’adoption de ce Plan départemental.

Le Plan départemental de prévention de la délinquance de La Réunion 2013 - 2015 a été présenté le 4 mars 2013 au Conseil départemental de prévention de la délinquance.

Le plan présente l’évolution de la délinquance des trois dernières années (2010-2012). Il place La Réunion au même niveau que le département du Finistère (65e rang national), soit dans le tiers des départements les moins criminogènes. L’évolution de la délinquance la plus préoccupante concerne les violences faites aux personnes (AVIP : atteintes volontaires à l’intégrité physique), en particulier les violences intra-familiales.

Ce plan présente l’ensemble des dispositifs de prévention de la délinquance, dont les conseils locaux de sécurité de prévention de la délinquance (CLSPD).

Sa vertu principale est de définir des priorités d’actions pour les trois ans à venir. Afin de prendre en compte les caractéristiques locales de la délinquance et d’améliorer les actions de prévention et de lutte, le plan départemental de prévention de la délinquance s’articulera autour de huit axes de priorité :

  • Améliorer l’action des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance ;
  • Lutter contre les dangers liés à la consommation abusive d’alcool ;
  • Mieux combattre la délinquance quotidienne ;
  • Conforter la lutte contre les violences faites aux femmes ;
  • Poursuivre la réduction de l’insécurité routière ;
  • Agir contre la toxicomanie et le trafic des stupéfiants ;
  • Développer les outils de prévention technique des actes de malveillance ;
  • Renforcer la sécurisation des établissements scolaires.

— -

> Télécharger Le Plan départemental de prévention de la délinquance de La Réunion 2013 - 2015 et les fiches annexes (format PDF - 195.7 ko)

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification