Haut de page

Les mesures pour l’emploi
Les mesures pour l’emploi
Publié le 31 août 2011
Modifié le 20 septembre 2011

Depuis plusieurs années, les problématiques d’emploi et d’accès à la qualification pour tous sont au cœur de l’action de l’Etat.
La DIECCTE assure, au plan régional, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques en matière d’accès et de retour à l’emploi des publics en difficulté, des jeunes, des travailleurs handicapés. Elle a également en charge l’animation du service public de l’emploi à travers la coordination des différents acteurs qui interviennent sur ces politiques.
L’accès du plus grand nombre à la qualification, via le développement de la validation des acquis de l’expérience (V.A.E.), la politique d’aide à l’acquisition des savoirs de base (compétences clefs), la promotion et le développement de l’apprentissage sont au nombre de ses missions.

1. Actualités
2.Panorama des mesures pour l`emploi
3.Formations professionnelles et diplômes
4.Contractualisation Etat-Collectivités
5.Insertion par l`activité économique
6.Le chômage partiel

1. Actualités

Lien vers le site du ministère du travail, de l`emploi et de la sante : http://www.emploi.gouv.fr/

2 Panorama des mesures pour l`emploi

Pole Emploi concentre toutes les aides pour trouver un emploi :
http://www.pole-emploi.fr/region/re...

3. Formations professionnelles - diplômes
Formation des jeunes
Formation des salariés
Formation des agents de la fonction publique
Formation des personnes handicapées
Formation des non salariés
Formation des demandeurs d’emploi
Bilan de compétences
Pour en savoir plus sur ces formations : le site su service public : http://vosdroits.service-public.fr/...

La VAE : validation des acquis de l’expérience (VAE)

Qu’est ce que la VAE ?
La loi de modernisation sociale de janvier 2002 dispose que toute personne engagée dans la vie active et pouvant attester d’une expérience d’au moins trois ans dans une activité salariée, non salariée ou bénévole, est en droit de faire valider les acquis de son expérience en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat de qualification professionnelle.
Qui peut entreprendre une démarche de VAE ?
Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins trois ans d’expérience salariée, non salariée ou bénévole.
Pour en savoir plus, consultez le portail national de la VAE : www.vae.gouv.fr

4. Contractualisation Etat-Collectivités

Le contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (lien vers le document)

La convention d`objectifs et de moyens apprentissage (lien vers le document)

5.Contrôle, gestion et information au titre de la formation professionnelle
Le Service Régional de contrôle de la formation professionnelle effectue le contrôle administratif et financier (sur pièces et sur place) : des dépenses de formation exposées par les employeurs, des organismes de formation et de leurs sous-traitants, des OPCA, des OCTA et actinons cofinancées par le FSE.
Le SRC assure la gestion :

  • des organismes de formation : instruction des déclarations d’activité des prestataires de formation, instruction de demandes d’exonération de TVA, traitement des bilans pédagogiques et financiers annuels
  • des entreprises : traitement des déclarations 2483 (participation au développement de la formation professionnelle continue)

Le SRC renseigne un large public sur la réglementation en matière de formation professionnelle (notion d’actions de formation, imputabilité des dépenses des employeurs, déclaration d’activité des organismes de formation …)

Lien vers le site web de la DIECCTE (en construction)

6. Insertion par l`activité économique

Le secteur de l`insertion par l`activité économique (IAE-* ) a pour mission de permettre aux personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d’accéder a un emploi et en parallèle a des mesures d`accueil et d`accompagnement. Il existe trois types de structures d`accueil pérennes dont l`activité diffère en fonction de l`éloignement des bénéficiaires par rapport a l` emploi :

  • les associations intermédiaires mettent a disposition des personnes en grande difficulté d`insertion
  • les entreprises d`insertion proposent des postes de travail en interne aux bénéficiaires souvent au chômage depuis longtemps
  • les entreprise de travail temporaire d`insertion proposent des missions d`intérim.

La DIECCTE de La Réunion anime sur place le Comité départemental de l’Insertion par l’Activité Economique.

Pour connaitre les structures d`accueil a La Réunion, cliquer ici LISTE_SIAE_ (format PDF - 56.1 ko)

7. Le chômage partiel

Les salariés qui, tout en restant liés à leur employeur par un contrat de travail, subissent une perte de salaire imputable, soit à la fermeture temporaire de leur établissement ou partie d’établissement, soit à la réduction de l’horaire habituel de travail pratiqué dans l’établissement ou partie d’établissement en deçà de la durée légale de travail de 35 heures, peuvent bénéficier d’une indemnisation au titre du chômage partiel. La réduction ou la suspension temporaire de l’activité de l’entreprise doit être imputable à la conjoncture économique ou à certains événements particuliers : difficultés d’approvisionnement en matières premières ou en énergie, sinistres ou intempéries de caractère exception.

Pour en savoir plus, consulter la synthèse du chômage partiel sur le site du ministère du travail, de l`emploi et de la sante : http://www.travail-emploi-sante.gou...

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification