Haut de page

2013
Prix de vente maximum des hydrocarbures au 1er avril 2013
Publié le 26 mars 2013
Modifié le 26 avril 2013

Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du décret n° 1333 du 8 novembre 2010 qui constitue le cadre de détermination des prix des hydrocarbures.

Ce régime établit un mécanisme qui permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation des prix.

Le contexte international

Au cours des 15 jours ouvrés (du 1er au 21 mars 2013) qui ont servi de base de calcul pour déterminer le prix de vente au 1er avril 2013, les cotations internationales se caractérisent ainsi :

  • Baisse sensible de la cotation du super carburant (-5,46%)
  • Baisse sensible de la cotation du gazole (- 6,79 %)
  • Baisse de la cotation du gaz ( -15 $/T)
  • L’euro est en net recul par rapport au mois précédent, en baisse de 3%, mais est remarquablement stable autour de la barre des 1,30 $ pour un euro sur toute la période de cotation (moyenne établie à 1,2997).

Les prix à La Réunion

Le fret composé ce mois ci de deux bateaux, le Tamarin et un bateau spot, est en baisse sensible de 15,42%.
La conjugaison de ces différents éléments détermine les prix suivants :

  • Le sans-plomb : Grâce à une baisse de la cotation, et malgré un euro qui a perdu de sa valeur, le prix du produit connaît une baisse sensible (2 centimes par litre). Néanmoins, à titre exceptionnel, afin de protéger le pouvoir d’achat des consommateurs et de limiter la hausse des prix des carburants, l’Etat avait décidé pour le mois de mars dernier de participer à hauteur de 2 centimes par litre au prix du supercarburant. Cette intervention prenant fin au 31 mars, le prix du produit retrouve donc son niveau de structure qui correspond finalement au même prix public du mois dernier. Le prix public de vente maximum à la pompe reste donc à 1,66 euros.
  • Le gazole : La baisse importante de la cotation du produit agit favorablement malgré un euro qui a baissé par rapport au dollar. Elle aboutit à une baisse de deux centimes du prix structure et prix public de vente maximum à la pompe qui est de 1,26 euros le litre
  • Le gaz : la baisse de la cotation du gaz ne contient pas totalement la dépréciation de l’euro, et conduit à une hausse de 26 centimes sur le prix structure de la bouteille. En conséquence, le prix public maximal de vente de la bouteille de 12,5 kgs est fixé à 21,99 euros.

Consulter l’arrêté préfectoral n°435 du 26 mars 2013 (format PDF - 744.9 ko)
Consulter le diaporama explicatif (format PDF - 77.4 ko)
Consulter le communiqué de presse (format PDF - 28.2 ko)

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification