Haut de page

2014
Cérémonie d’hommage à Didier Ranganayaguy, dit Christian, policier du GIPN de La Réunion décédé en mission - Samedi 7 juin 2014
Publié le 7 juin 2014
Modifié le 9 juin 2014
Une cérémonie d’hommage au capitaine Didier Ranganayaguy dit Christian, policier du groupe d’intervention de la police nationale de La Réunion décédé en mission, s’est déroulée le samedi 7 juin au commissariat du Chaudron sous la présidence de Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, en présence de Pascal Lalle, directeur central de la sécurité publique.

Discours de Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion

Le Capitaine de police Didier Christian RANGANAYAGUY, pilier du Groupe d’Intervention de la Police Nationale de la Réunion est décédé en service jeudi 5 juin 2014. C’est à l’occasion d’un exercice dans l’Est du département, au lieu-dit Bassin La Paix qu’il a perdu la vie.

A l’heure où l’émotion la plus vive se mêle au recueillement, je veux en tout premier lieu m’adresser à sa famille ; à sa mère ; à son épouse Valérie, leur fille Carole-Anne et leur fils Mathis, vers lequel je porte une pensée particulière. Je veux, avec le directeur central de la sécurité publique Pascal Lalle, avec la directrice départementale Pierrette Gunther-Saez leur témoigner notre profonde peine autant que notre reconnaissance pour l’Homme de courage, d’action aux services des autres qu’il a été.

Originaire de l’Île de La Réunion, natif du Chaudron, le Capitaine de police Christian RANGANAYAGUY avait 45 ans. Chef d’équipe exemplaire au GIPN, il était particulièrement apprécié dans les rangs de la Police Nationale, mais aussi bien au-delà. Je songe notamment au monde sportif dans lequel il était très impliqué.

Entré dans la Police Nationale en 1993, en qualité d’élève Gardien de la Paix, il rejoint successivement la Compagnie Sportive de la Préfecture de Police de Paris, puis la Police aux Frontières, sur le site d’Orly.

En 2000, il est affecté à la CSP de SAINT-DENIS de La Réunion. Il intègre le GIPN dès 2001, après avoir passé avec succès les difficiles tests de sélection. Je veux témoigner ici de ma profonde admiration pour les équipes d’élite des GIPN dont j’ai pu, à maintes reprises, éprouver l’efficacité, la bravoure, l’abnégation.

Passionné par son métier, Christian RANGANAYAGUY s’est constamment distingué par un dévouement sans faille toujours accompagné d’une joie de vivre qu’il savait partager en toutes circonstances.

Chef d’unité depuis 2006, responsable des tireurs de précision au sein du GIPN, il a pris part aux événements marquants de la Réunion depuis plus de 12 ans. Qu’il s’agisse des violences urbaines, des interventions en milieu hostile, des interpellations d’individus réputés dangereux, de la protection de hautes personnalités ou encore des missions dites sensibles il a toujours servi avec abnégation, courage et cœur.

Sportif accompli, Christian était aussi un athlète reconnu et respecté :
- sur les routes et les chemins, amateur de courses pédestres ;
- sur les stades de football, bien sûr ; je rappelle qu’il fût membre de l’Équipe de France « Police », et plusieurs fois champion de la Réunion.

Christian était aussi un homme engagé auprès des jeunes. Moniteur sportif, il a su là encore fédérer, encourager, et porter vers le succès nombre d’entre eux.

Le Capitaine de police Didier Christian RANGANAYAGUY, nous l’avons compris, était un homme entier, généreux, constamment tourné vers l’Autre, engagé pour l’Autre.

A ses collègues, à ces hommes et femmes de la Police Nationale en service sur notre île, j’affirme que je sais la difficulté de leurs missions, la constance de leur engagement et la force de leur dévouement. Qu’ils soient plus que jamais persuadés de la noblesse de leur tâche, du sens élevé de leur action au service de nos concitoyens.

A sa famille, ainsi qu’à ses amis, j’adresse mes condoléances très attristées. En ce moment même, à la demande de Jean-Marc Falcone, Directeur Général de la Police Nationale, une minute de silence est observée à sa mémoire dans l’ensemble des services de police et de gendarmerie sur tout le territoire national.

Je m’incline, Madame, devant votre douleur et vous assure de la solidarité de toute la Police Nationale, du ministère de l’intérieur, et plus largement de l’Etat. La police Nationale, la République, la France doivent beaucoup à Christian RANGANAYAGUY.

Cérémonie d'hommage à Didier Ranganayaguy, dit Christian, policier du GIPN de La Réunion décédé en mission - Samedi 7 juin 2014 - © Michaël Masséaux / Préfecture de La Réunion
Cérémonie d'hommage à Didier Ranganayaguy, dit Christian, policier du GIPN de La Réunion décédé en mission - Samedi 7 juin 2014 - © Michaël Masséaux / Préfecture de La Réunion
Cérémonie d'hommage à Didier Ranganayaguy, dit Christian, policier du GIPN de La Réunion décédé en mission - Samedi 7 juin 2014 - © Michaël Masséaux / Préfecture de La Réunion

© Michaël Masséaux / Préfecture de La Réunion

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification