Haut de page

Juin 2014
Le samedi 21 juin 2014, « Faites de la Musique » sur la place publique
Publié le 12 juin 2014
Modifié le 12 juin 2014
Le samedi 21 juin 2013, les musiciens amateurs et professionnels investiront à nouveau l’espace public pour célébrer « les musiques urbaines », thème de la 33ème édition de la fête de la musique. Une occasion de renouer avec la dimension créative et festive à l’origine de sa création et d’en retrouver l’effervescence originelle.

Lancée le 21 juin 1982 par Jack Lang, elle constitue désormais le plus grand événement musical à l’échelle mondiale et concerne, grâce au réseau culturel français à l’étranger, 116 pays sur les 5 continents. Parmi ceux-ci 30 pays européens, 22 pays d’Asie et d’Océanie, 25 pays des Amériques et de la Caraïbes, 9 pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient enfin, 30 pays d’Afrique subsaharienne dont les Seychelles, Madagascar et les Comores.

Les auteurs compositeurs et éditeurs de musique sont les premiers acteurs de cette fête gratuite, ouverte et populaire. Exceptionnellement, le soir du 21 juin, la SACEM ne perçoit pas les droits des musiciens et des artistes se produisant bénévolement aux côtés du grand public. Cette manifestation est ainsi le moment privilégié pour mettre en valeur les pratiques amateurs, la diversité des genres musicaux sur l’ensemble des territoires, ruraux ou urbains.

A La Réunion

Cette 33e édition prend place place à nouveau dans un mois particulièrement tourné vers les univers musicaux, que ce soit sur les scènes dédiées, les lieux alternatifs ou encore les tournées générales organisées dans les cafés par le Pôle régional des musiques actuelles (PRMA). Et, cette année encore, des musiciens interviennent dans les maisons de retraite et les centres pénitenciaires.

En matière d’éducation artistique et culturelle, juin est plus que jamais musical avec les « Rencontres académiques du chant et des chorales » dans le premier et second degré, la poursuite de l’opération conduite par le conseil général « Nos collèges en musique » et la restitution de résidences de musiciens comme celle de Thierry Gauliris initiée par le petit conservatoire de Champ Borne. Une plateforme dailymotion est dédiée à ces opérations qui s’inscrivent dans le temps scolaire et péri-scolaire.

La réussite de cette fête repose plus que jamais sur la mobilisation de multiples réseaux.

Au niveau national : la SACEM, Radio France, A nous, TV5 Monde, le Crédit mutuel et Deezer en sont les partenaires officiels.

Localement, les collectivités territoriales, institutions, scènes de musique actuelle, conservatoire à rayonnement régional, écoles de musiques, fanfares, chorales, harmonies, artistes et groupes musicaux, lieux de diffusion, se retrouvent aux côtés de partenaires privés : cafés, restaurants, banques, pour célébrer : maloya, séga, gospel, hip hop, reggae, dance hall, répertoire classique, musique contemporaine avec dans quelques communes une incursion dans la danse. L’ensemble des concerts est enregistré sur le site national de la manifestation et géolocalisé pour être consultable sur smartphone et tablette : www.fetedelamusique.culture.fr.
Un dossier de presse complet de la manifestation à La Réunion sera diffusé quelques jours avant la fête de la musique.

Contact Dac-oI : francoise.kersebet@culture.gouv.fr

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification