Haut de page

Août 2014
La Réunion ouverte aux touristes de nationalité chinoise et indienne
Publié le 26 août 2014
Modifié le 29 août 2014

Une politique constante pour assouplir le régime des visas.

Depuis 2011, l’Etat conduit des actions pour faciliter l’accès des ressortissants de certains pays considérés comme prioritaires pour La Réunion.

A partir du 1er juin 2011, une procédure dérogatoire de visa à l’entrée a été établie pour les touristes de nationalités sud africaine, russe, chinoise ou indienne séjournant à l’île Maurice ainsi qu’aux Seychelles. Ce dispositif, dit « Iles Vanille », a été ensuite pérennisé par un arrêté du 7 février 2013. Depuis, les ressortissants sud-africains sont dispensés de visa de court séjour pour entrer à La Réunion.

Par arrêté du 27 juin 2014, les touristes de nationalités chinoise ou indienne qui ont recours à une agence agréée pour séjourner à La Réunion moins de quinze jours sont dispensés de visa.

Procédure de dispense de visas touristiques pour les ressortissants chinois et indiens

La Préfecture vous informe des modalités retenues pour la mise en œuvre de la dispense prévue par l’arrêté du 27 juin 2014 modifiant l’arrêté du 26 juillet 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l’entrée des étrangers sur le territoire de la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion et de la collectivité de Saint-Pierre-et-Miquelon : « Pour entrer sur le territoire du département de La Réunion : dispense de visa pour des séjours d’une durée inférieure à quinze jours pour les ressortissants indiens dont le voyage et le séjour sont organisés par l’intermédiaire d’une agence agréée. »

Les agences agréées seront celles recensées par la représentation locale d’Atout France en Inde et, s’agissant de la Chine, celles habilitées par le Ministère du tourisme chinois (CNTA) dans le cadre de l’accord de destination autorisée (SDA). Ces agences devront obligatoirement passer par l’intermédiaire des agences de voyages de La Réunion immatriculées auprès d’Atout France. De plus, ces agences réunionnaises immatriculées auprès d’Atout France, seront automatiquement considérées comme agréées au sens de l’arrêté du 27 juin pour organiser le voyage et le séjour des touristes chinois et indiens.

Les agences fourniront au voyageur un « voucher » comportant la mention suivante, en français et en anglais : "Ce voyage s’effectue dans le cadre de l’arrêté du 27 juin 2014 relatif à l’exemption de visa pour les touristes indiens / chinois se rendant à La Réunion pour des séjours d’une durée maximale de 15 jours". Ce document facilitera leur embarquement par les compagnies aériennes.

Les agences agréées devront également, 24 à 48 heures avant le voyage, communiquer via l’agence réceptive réunionnaise agréée Atout France, à la PAF locale, la liste comportant l’identité des voyageurs bénéficiant de l’exemption de visa en indiquant leurs nom, prénoms, date de naissance, numéro de passeport et les dates de séjour.

Comment les touristes de nationalités chinoise ou indienne peuvent-ils profiter de cette mesure ?
Il leur suffit de faire appel à une agence agréée qui va leur vendre le voyage et le séjour à La Réunion.

Quelles agences sont agréées pour proposer des séjours en dispense de visa ?
Toutes les agences de voyages installées à La Réunion et qui sont immatriculées par Atout France (http://www.atout-france.fr/operateurs-voyages-sejours) sont, par cette immatriculation, considérées comme agréées.
Des agences de voyage en Chine sont également agréées dans le cadre de l’accord de destination autorisée. En Inde, le processus d’agrément est en cours. Ces agences doivent passer par une agence réunionnaise pour que la dispense puisse être accordée.

Comment les compagnies aériennes sauront-elles que le voyageur bénéficie d’une dispense de visa ?
Les agences fourniront au voyageur un « voucher » comportant la mention suivante, en français et en anglais : « Ce voyage s’effectue dans le cadre de l’arrêté du 27 juin 2014 relatif à l’exemption de visa pour les touristes indiens / chinois se rendant à La Réunion pour des séjours d’une durée maximale de 15 jours ».

Comment la police aux frontières française saura-t-elle que le touriste peut prétendre à la dispense de visa ?
Les agences agréées devront également, 24 à 48 heures avant le voyage, communiquer via l’agence réceptive réunionnaise, à la police aux frontières, l’identité des voyageurs bénéficiant de l’exemption de visa en indiquant leurs nom, prénoms, date de naissance, numéro de passeport et les dates de séjour. Ce mode opératoire est très proche de celui en vigueur pour les Îles Vanille.
Il convient de rappeler que la police aux frontières dispose, en toutes hypothèses, de la possibilité de refuser l’entrée sur le territoire national à quiconque se présente.

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification