Haut de page

Prévention et lutte contre les cambriolages
Stop aux cambriolages : les conseils pratiques
Publié le 21 septembre 2011
Modifié le 21 septembre 2011
Conseils de prudence pour mieux lutter contre les cambriolages

Afin d’éviter les intrusions et les vols dans les domiciles privés, il convient de savoir que l’observation de quelques règles de prudence peut suffire à dissuader les cambrioleurs d’aller jusqu’au bout de leur forfait.

Protection des accès
- Veillez au verrouillage des portes qui doivent être équipées d’un système de fermeture fiable tel qu’une serrure à trois points ou un rideau de protection. Les autres accès de l’habitation comme les fenêtres, les vasistas ou les portes de garage doivent être renforcés par des dispositifs efficaces tels que des barreaux ou une alarme.
- Changez vos serrures ou cylindres de serrure en cas de vol ou de perte de vos clés ou si vous venez de vous installer dans un nouvel appartement.
- N’inscrivez pas votre nom et votre adresse sur le trousseau de clés. Evitez de laisser vos clés dans un endroit trop connu , sous le paillasson, sous un pot de fleur ou dans la boite aux lettres.

Protection de vos biens
- Ne gardez pas chez vous d’importantes sommes d’argent.
- Répertoriez vos objets de valeur, en faire des photos (seul l’objet détaillé doit être sur la photo), relevez le numéro de série des objets et appareils que vous possédez ainsi que les numéros des chéquiers et des cartes de crédit.

En cas d’absence prolongée
- Informez de votre absence la police ou la gendarmerie (en fonction de votre lieu de domicile) ainsi que les voisins qui ont votre confiance.
- Si vous partez en vacances, inscrivez vous au dispositif "Opération Tranquillité Vacances" en vous rendant au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie dont dépend votre domicile.
- Mettez en lieu sûr vos bijoux, valeurs, objets d’art et argenterie.
- Dans la mesure du possible, laissez une apparence habituelle à votre habitation (en demandant à une personne de confiance d’ouvrir et de refermer les volets chaque jour, de relever votre courrier et éventuellement de stationner son véhicule devant votre domicile).
- Ne signalez pas votre absence par un billet sur la porte ou un message sur le répondeur. Utilisez si vous le pouvez le transfert d’appel.

Recommandations générales
- Vos voisins sont vos meilleurs gardiens. Il faut s’attacher à développer et entretenir, autant que faire ce peut, des relations courtoises, amicales et de confiance entre les habitants d’une même rue, d’une même place ou d’un même quartier.
- Il faut savoir observer toute anomalie comme la fréquentation du quartier par une personne ou un groupe de personnes inhabituelles. Les démarcheurs à domicile doivent avoir une carte professionnelle ou une autorisation municipale. Il convient également de se méfier des faux agents des services publics. Avant de leur ouvrir la porte, vous pouvez toujours vous assurer du bien fondé de leur intervention auprès de leurs administrations respectives s’il y a un doute.
- Il est utile de signaler les véhicules suspects en relevant la marque, le type et le numéro d’immatriculation.

Pour votre sécurité, n’intervenez pas vous même si vous êtes témoin d’un cambriolage. Prévenez au plus vite la police ou la gendarmerie en composant le 17 24h/24 et notez le maximum d’indices sur un papier comme l’immatriculation et le type du véhicule, le nombre de personnes, leur taille approximative et leurs tenues vestimentaires.

Bon à savoir :
Les cambrioleurs forcent les portes, brisent les fenêtres et les parties vitrées, escaladent les balcons, terrasses et toits faciles d’accès et pénètrent par les locaux secondaires peu protégés.
Tout ce qui retarde le cambrioleur, est du temps gagné pour les services de police et de gendarmerie.
Le temps est l’ennemi du cambrioleur.

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification