Haut de page

Etudes et publications
Etude sur l’inflation à La Réunion
Publié le 17 novembre 2014
Modifié le 17 novembre 2014
Inflation à La Réunion
Les prix augmentent moins vite depuis 10 ans sauf pour l’alimentaire

En vingt ans, de 1990 à 2013, les prix ont augmenté de 58 % à La Réunion, soit plus rapidement qu’en France y compris DOM (+ 48 %). Cela représente une hausse moyenne de 2,0 % par an.
Le passage à l’euro, le 1er janvier 2002, n’a cependant pas provoqué une accélération de l’inflation. Les prix à La Réunion ont même progressé moins vite depuis : + 1,8 % par an entre 2001 et 2013 contre + 2,2 % entre 1990 et 2001.

Une inflation accélérée pour les produits alimentaires
Depuis 2001, les prix des produits alimentaires augmentent cependant plus vite que l’indice général des prix à La Réunion. En particulier, certains produits alimentaires de base ont subi une inflation encore plus forte : le riz de luxe, l’huile de tournesol. Entre 2001 et 2013, ces produits ont augmenté de 60 % ou plus.

Mais ce renchérissement des prix de l’alimentation n’est pas spécifique à La Réunion et s’inscrit dans un contexte de hausse des cours des matières premières.

Une inflation dans l’énergie moins marquée qu’en France
Les prix des produits énergétiques ont également progressé ces douze dernières années (+ 2,7 % par an) mais moins fortement qu’en France (+ 4 % par an). Les prix des produits pétroliers suivent les évolutions des matières premières en les amortissant : le cours du Brent a augmenté de 268 % entre 2002 et 2013 tandis que le prix du gazole à La Réunion progressait de 49 % et le prix du super de 31 %.

Mais si l’inflation s’avère moins forte depuis 10 ans, c’est surtout grâce aux produits manufacturés. Ils pèsent fortement dans le budget des ménages (32 %) mais ne sont pas fréquemment achetés. L’inflation pour ces produits est très faible depuis 2001 (+ 0,6 % par an).
Au quotidien pourtant, les Réunionnais ressentent surtout l’accélération des prix des produits alimentaires et de l’énergie.

Une inflation ressentie très supérieure à celle mesurée
Comme en France ou dans de nombreux pays, les Réunionnais pensent que la hausse des prix est beaucoup plus forte que celle mesurée officiellement.
Au moment du passage à l’euro, certaines hausses de prix concomitantes et avérées (tasse de café, coiffeur, etc.) ont pu renforcer leur inquiétude. De plus, à La Réunion, les prix ont augmenté en 2002 de 2,7 % essentiellement en raison du cyclone Dina qui a fait croître les prix des produits frais. Néanmoins, le changement de monnaie n’a pas engendré de hausse généralisée des prix.

Au quotidien, il semblerait que les consommateurs identifient assez correctement les évolutions des prix des biens élémentaires (pain, viande, ordinateur, etc.). Mais ils donnent à ces évolutions des poids différents de ceux que leur attribue l’Insee dans l’indice des prix. En particulier, ils accordent davantage d’importance aux produits achetés régulièrement et à ceux dont les prix augmentent vite.

Malgré la hausse des prix, le pouvoir d’achat a progressé depuis 2001
Sur l’ensemble de la population, le revenu disponible moyen par habitant à La Réunion a augmenté de 64 % entre 2001 et 2013 en raison de la croissance des revenus salariaux et des transferts sociaux. Dans le même temps, les prix ont crû de 24 %. Au total, le pouvoir d’achat moyen des Réunionnais a donc progressé de 32 % depuis 2001.

Après les fortes revalorisations de 2001 et 2002, le RSA progresse à un rythme proche de l’inflation. Ainsi, depuis 2002, il a augmenté de 19 %, soit une légère perte de pouvoir d’achat, les prix ayant progressé de 20 %.
Certains produits alimentaires « de base » ont connu des progressions encore plus fortes (riz, l’huile, pain) et pèsent plus lourds dans le budget des bénéficiaires de minima sociaux. Cela peut renforcer le sentiment de perte de pouvoir d’achat.

Télécharger le Communiqué de presse Etude INSEE Inflation (format PDF - 262.9 ko),
le Diaporama étude INSEE inflation (format PDF - 420.3 ko),
INSEE ANALYSE n°3 : Inflation (format PDF - 1 Mo),
INSEE en bref : pour comprendre le pouvoir d’achat et l’indice des prix (format PDF - 1.6 Mo)

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification