Haut de page

Avril 2015
Session plénière du 2 avril 2015 - Spécial BTP
Publié le 2 avril 2015
Modifié le 2 avril 2015
La mise en place du Haut conseil de la commande publique (HCCP) à La Réunion, en août 2010, répondait à la volonté de réunir toutes les parties prenantes, les maîtres d’ouvrages, les maîtres d’œuvres, les administrations, ainsi que l’ensemble des intervenants publics et privés dans le champ de la commande publique (organisations patronales et salariales, financeurs, etc.), pour optimiser la commande publique dans ce secteur.

En effet, l’économie réunionnaise, qui connaissait une activité soutenue dans la construction et les services jusqu’en 2008, a subi depuis cette date les conséquences de la crise mondiale. Néanmoins, la commande publique s’est maintenue à un niveau très élevé depuis 2009 et atteint dans le secteur des marchés de travaux plus d’un milliard d’euros par an. Elle représente ainsi désormais près de 90% du chiffre d’affaires du BTP.

Il convient donc de veiller à la pérennité de cette commande publique, véritable outil de développement économique.

Dans ce contexte, le HCCP se réunit le 2 avril 2015 dans le but d’identifier des mesures pour les entreprises du secteur et pour les donneurs d’ordre publics. La plupart ont émergé dans le cadre des dix réunions préparatoires qui ont précédé son déroulement.

Certaines propositions sont en faveur des entreprises :

  • transmettre systématiquement les appels d’offre à la FRBTP et à la CAPEB pour qu’ils les relaient à leurs adhérents ;
  • réunir le comité de suivi des index avant la fin du 1er semestre 2015 pour envisager les conditions d’une éventuelle remise à plat et actualisation de ce dispositif ;
  • améliorer la formation des entreprises à la commande publique ;
  • réfléchir à la mise en place d’une plate-forme unique de dépôt et retrait des dossiers de consultation.
    .

D’autres concernent plus directement les donneurs d’ordre :

  • mettre en place un club des acheteurs publics pour échanger sur les principales difficultés rencontrées et partager les bonnes pratiques ;
  • améliorer la formation des donneurs d’ordre à la commande publique en lien avec le CNFPT ;
  • mettre en place une « plate-forme de compétences » sur la restauration des monuments historiques ;
  • développer la mutualisation de la commande publique au niveau des EPCI.
    .

Le Plan logement outre-mer

Une semaine après l’annonce par trois ministres du Plan logement outre-mer, cette assemblée plénière est également l’occasion de le présenter officiellement pour la première fois à La Réunion.

Cette déclinaison du plan logement recouvre l’ensemble des problématiques ayant trait à la relance de ce secteur primordial pour l’économie de notre île autour de 7 grandes thématiques : libérer et aménager le foncier, construire des logements neufs et de qualité, réhabiliter et améliorer le parc existant, maîtriser les coûts, développer les parcours résidentiels et l’accession sociale à la propriété, lutter contre l’habitat indigne et dégradé, engager la transition énergétique dans le secteur du BTP. Une huitième thématique, centrée sur les besoins de formation, sera déclinée à La Réunion.

Conformément à la demande des trois ministres signataires et des treize partenaires qui ont collaboré à son élaboration, la présentation officielle du plan logement outre-mer permet d’initier une concertation que Dominique Sorain, préfet de La Réunion, souhaite la plus large et ouverte possible pour décliner ce plan dans le cadre d’un accord territorial avec les acteurs locaux du logement d’ici la fin du premier semestre 2015.

Télécharger le Dossier de presse de la session plénière du 2 avril 2015 (format PDF - 1.1 Mo)

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification