Haut de page

Novembre 2015
Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes - mercredi 25 novembre
Publié le 23 novembre 2015
Modifié le 23 novembre 2015
La mobilisation des hommes en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes.
Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes - mercredi 25 novembre .

Ce mercredi 25 novembre, la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes donnera une grande place aux hommes. Artistes, professionnels, acteurs associatifs, ex-auteurs de violences, adolescents... tous souhaitent montrer leur solidarité avec les femmes victimes et s’associer en disant NON à ces violences et NON aux souffrances qu’elles génèrent pour les femmes et trop souvent pour leurs enfants.

Une matinée artistique de sensibilisation se tiendra à la direction des affaires culturelles – océan Indien, rue de Paris à Saint-Denis, de 8h à 12h.
Des hommes -professionnels, étudiants et artistes- témoigneront de leur prise de conscience et de leur implication dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

En parallèle se dérouleront dans toute l’île des manifestations portées par les associations, les collectivités, les établissements scolaires et l’université, avec comme vecteur commun la parole engagée des hommes, adolescents et adultes pour faire reculer les violences faites aux femmes (voir le programme des manifestations).

MANIFESTATIONS ORGANISÉES À LA RÉUNION - Journée lutte contre les violences faites aux femmes (format PDF - 352.1 ko)

La journée internationale du 25 novembre dédiée aux violences faites aux femmes est l’occasion d’informer sur les derniers chiffres relatifs aux violences conjugales à La Réunion et de mesurer le chemin accompli sur l’année écoulée. Elle permet aussi de rappeler à tous les souffrances qu’elles engendrent et de réaffirmer notre détermination à les combattre.

Au cours de l’année 2015, de nombreuses actions ont été déployées par l’État en étroite collaboration avec les partenaires associatifs et institutionnels. Cinq ont été déterminantes :

  • la mise en place de quinze téléphones d’alerte « grand danger »,
  • l’ouverture de deux nouvelles structures d’accueil et d’hébergement d’urgence temporaire (SAUT) dédiées exclusivement aux femmes victimes et à leurs enfants,
  • la sensibilisation et la mobilisation des professionnels de santé pour étendre le repérage des victimes et servir de relais à leur prise en charge par le réseau des acteurs,
  • le renforcement des actions de prévention des stéréotypes sexistes dans les milieux scolaires, périscolaires et universitaires ; 50 000 jeunes y participent,
  • la première année de mise en application du protocole départemental, signé le 25 novembre 2014, renforçant l’accompagnement vers le dépôt de plainte ; le nombre de plaintes a augmenté de 10 %.

Les violences au sein du couple demeurent une réalité toujours présente dans notre société.

LES VIOLENCES CONJUGALES À LA RÉUNION - CHIFFRES CLÉS 2014

1 734 faits constatés par les forces de l’ordre, soit 5 plaintes par jour
59 demandes d’ordonnances de protection dans le cadre civil dont 74 % accordées
890 affaires liées aux violences conjugales enregistrées au tribunal, majoritairement pour des femmes victimes : soit plus de 2 affaires par jour en moyenne par an
227 victimes dans le cadre de l’accès au droit en matière civile, et 325 dans le cadre de l’aide aux victimes accueillies par les services de l’ARAJUFA
315 femmes hébergées en urgence via le dispositif, 115 pour des violences conjugales, et 443 enfants concernés. Soit 758 personnes hébergées en urgence en 2014
129 demandes d’hébergement en raison de violences, principalement conjugales
Près de 1 900 personnes accueillies par les 4 assistantes sociales présentes dans les services de police et de gendarmerie, dont 760 dans le cadre de violences conjugales

Source : tableau de bord de l’ORViFF réalisé avec la collaboration de la DRDFEFH et de l’ORS, novembre 2015

L’ensemble des chiffres et des dispositifs de lutte contre les violences faites aux femmes sont désormais accessibles à tous sur le site internet de l’observatoire réunionnais des violences faites aux femmes (ORViFF) www.orviff.re mis en ligne le 25 novembre. Ce site propose également une cartographie dynamique des acteurs à l’exception des lieux d’hébergement pour des raisons de protection.

Télécharger le communiqué Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes - mercredi 25 novembre (format PDF - 358.3 ko)

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification