Haut de page

Le risque cyclonique
L’alerte et l’information de la population
Publié le 15 novembre 2011
Modifié le 28 novembre 2011
Chaque citoyen doit prendre conscience de sa propre vulnérabilité face aux risques et pouvoir l’évaluer pour la minimiser. Pour cela il est primordial de se tenir informé sur la nature des risques qui nous menacent, ainsi que sur les consignes de comportement à adopter en cas d’événement.

Cette culture du risque cyclonique, qui s’est progressivement développée aux Antilles françaises et à la Réunion, a permis, au cours des derniers événements ayant touché ces régions, de réduire significativement le nombre de victimes.

L’alerte

L’efficacité des mesures préventives nécessite de pouvoir répercuter, rapidement et efficacement, les informations apportées par la surveillance météorologique (évolution et intensité du phénomène) aux autorités administratives et à la population concernées.

L’alerte cyclonique à la Réunion (vigilance, alertes orange et rouge).
> Consultez le tableau des alertes et des consignes à la population (format PDF - 16.2 ko)

L’organisation des secours

Le maire peut élaborer sur sa commune un plan communal de sauvegarde qui est obligatoire si un PPR est approuvé. Si la situation le nécessite, le préfet a la possibilité de mettre en oeuvre le plan Orsec.

Les consignes

Les consignes générales s’appliquent et sont complétées par un certain nombre de consignes spécifiques au risque cyclonique.

Consignes spécifiques

AVANT

- Renforcer les structures (hauban, toiture…).
- Occulter les ouvertures avec des panneaux de bois cloués.
- Poser des bandes de papier collant sur les baies vitrées.
- Démonter les grandes baies vitrées.
- Stocker les outils nécessaires.
- Enlever ce qui peut devenir un projectile.
- Constituer des réserves de serpillières et de seaux ; placer ses réserves dans des sacs étanches (aliments, vêtements, médicaments).
- Rentrer les animaux.
- Amarrer les canots le plus loin possible.
- Gagner les abris municipaux.

PENDANT

- Repérer les endroits les plus résistants du local et s’y tenir (pièce centrale, wc, placard, cage d’escalier).
- S’éloigner des baies vitrées.
- Surveiller la résistance de l’abri.
- Ouvrir sous le vent au cas où une ouverture cèderait.
- Surveiller le risque d’inondation.
- Se méfier du calme de l’oeil du cyclone (il y aura inversion et renforcement des vents après l’oeil).
- Redoubler de vigilance la nuit.
- Attendre impérativement la fin d’alerte pour sortir.

APRÈS

Attention à la marée de tempête qui peut intervenir après le cyclone.
Évaluer les dangers :
- s’éloigner des points bas,
- ne pas toucher aux fils électriques ou téléphoniques à terre,
- faire attention aux objets prêts à tomber (tôles, planches, arbres…),
- Vérifier l’état des aliments…
- Réparer et conforter la maison.
- Prêter secours pour dégager les voies de communication.
- Éviter les déplacements.
- Conduire avec prudence.
- Ramasser les animaux morts.

En savoir + : http://www.risquesmajeurs.fr

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification