Haut de page

Territoires et développement rural

Publié le 9 septembre 2011 DAAF

Les missions de la DAAF dans ce domaine peuvent se résumer en 4 points :

- Contribuer à l’élaboration, à l’exécution et au financement des politiques territoriales. Participer à l’élaboration des documents d’aménagement et d’urbanisme.

- Contribuer à la définition et à la mise en œuvre des politiques nationales et communautaires de développement rural relatives à l’aménagement et au développement durable des territoires ; élaborer, suivre et évaluer les documents contractuels relatifs à ces politiques.

- Mettre en œuvre, en liaison avec la direction régionale de l’environnement, des mesures de protection et de gestion des eaux superficielles et celles relatives à la police de l’eau et de la pêche ; contribuer à la protection et à la gestion des eaux souterraines. Mettre en oeuvre avec le directeur régional de l’environnement la politique de la chasse et de la pêche en eau douce.

- Contribuer, en liaison avec la direction régionale de l’environnement, à la mise en œuvre des mesures de gestion et de protection des milieux naturels et à leur connaissance, à la prévention et à la réduction des pollutions et nuisances. Contribuer à la connaissance, à la prévention et à la réduction des risques naturels et mettre en œuvre la politique de prévention contre les incendies de forêt.

La DAAF s’appuie principalement sur le service territoires et innovation pour remplir ces missions qui visent avant tout à promouvoir une gestion durable des territoires et des ressources naturelles.
Ainsi, ces missions doivent permettre à la DaAF de répondre aux enjeux de La Réunion pour lesquels elle a compétence et notamment :

  • garantir les grands équilibres de l’aménagement du territoire par la reconnaissance de la vocation des espaces dans un contexte insulaire où le foncier est rare et convoité. Cela passe par exemple par une attention particulière à l’élaboration de tous les documents ayant une vocation d’aménagement et impactant l’espace rural et agricole, par une stratégie commune à développer en matière de maîtrise foncière, par le respect du schéma partagé des structures agricoles et par un soutien à la filière forêt-bois..
  • faire prévaloir une gestion durable de l’eau en étroite synergie avec la DEAL et les autres partenaires ayant compétence dans ce domaine. Dans ce cadre, il s’agit prioritairement d’aboutir dans les meilleurs délais à un assainissement des eaux usées urbaines, de favoriser l’émergence d’une adéquation entre les ressources et les besoins en eau domestique, agricole ou industriel tout en préservant notre milieu naturel, d’engager les filières agricoles dans le traitement et/ou la valorisation de leurs effluents et d’optimiser l’action du service de police de l’eau créé en août 2005.
  • contribuer à la contractualisation d’une politique pour les Hauts de La Réunion permettant d’en préserver l’identité tout en améliorant leur attractivité.

+ d’infos

 

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification