Haut de page

Service public de l’emploi de La Réunion

Service public de l’emploi à La Réunion : la mobilisation pour l’emploi Dominique Sorain, Préfet de La Réunion a réuni, ce jeudi 18 juin2015, le service public de l’emploi régional (SPER). Le SPER est l’instance de dialogue et d’échanges sur la stratégie de l’emploi à La Réunion.
 
Service public de l’emploi à La Réunion : Mobilisation globale pour l’emploi Dominique Sorain, Préfet de La Réunion a réuni, ce mardi 17 février 2015, le service public de l’emploi régional (SPER). Le SPER est l’instance de dialogue et d’échanges sur la stratégie de l’emploi à La Réunion. Ses orientations sont déployées dans chacun des quatre bassins d’emploi de La Réunion, au sein des services publics de l’emploi de proximité qui se réunissent à intervalle, sous la présidence du sous-préfet d’arrondissement. Outre les services de l’Etat, le SPER est composé du conseil régional, du conseil général, de l’association des maires, du pôle emploi, de l’association régionale des missions locales et des partenaires sociaux.
 
Lancement du premier appel à projets dans le cadre de la programmation de contrats aidés supplémentaires Dans le cadre de la visite ministérielle des 14 et 15 novembre 2013 sur l’île de La Réunion, Monsieur Michel SAPIN, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, a annoncé la mise en place d’un appel à projets pour 5 000 contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE) supplémentaires à destination des publics en grande difficulté d’accès à l’emploi.
 
Le service public de l’emploi de La Réunion : la mobilisation de tous les acteurs de l’emploi - 12 septembre 2013 Le préfet a réuni ce jour les collectivités locales, Pôle Emploi, l’association régionale des missions locales et les partenaires sociaux dans le cadre du service public de l’emploi régional (SPER). Le SPER est l’instance de dialogue et d’échanges sur les politiques de l’emploi à La Réunion : ses orientations sont relayées dans chaque bassin d’emplois au sein des services publics de l’emploi locaux qui se réunissent chaque mois sous la présidence du sous-préfet d’arrondissement.
 
Service public de l’emploi à la Réunion : des actions concertées pour un retour à l’emploi durable Jean Luc MARX, Préfet de La Réunion, a réuni ce lundi 15 avril 2013 le service public pour l’emploi régional (SPER). Le SPER est l’instance de dialogue et d’échanges sur la stratégie de l’emploi à La Réunion. Ses orientations sont déployées dans chacun des quatre bassins d’emploi de La Réunion, au sein des services publics de l’emploi locaux qui se réunissent chaque mois sous la présidence du sous-préfet d’arrondissement.
 
Point d’étape sur les engagements pour l’emploi des jeunes - 25 mai 2012

Le 2 mars dernier, le service public de l’emploi régional (SPER), qui réunit l’Etat, le conseil régional, le conseil général, Pôle Emploi, les missions locales et les partenaires sociaux, a arrêté un programme global pour l’emploi des jeunes autour de quatre actions.

La réalisation de ce plan est suivie chaque mois par les membres du SPER : le Secrétaire Général de la Préfecture et auxquelles participent les missions locales, Pole Emploi, le Conseil Général, le Conseil Régional, le MEDEF, la CGPME, la DIECCTE ainsi que les représentants des organismes consulaires et des OPCA.
Point de situation au 25 mai 2012.

 
Point d’étape sur les mesures pour les jeunes éloignés de l’emploi Le vendredi 2 mars 2012, le service public de l’emploi de La Réunion a décidé d’engager quatre mesures spécifiquement destinées à lutter contre les difficultés d’accès à l’emploi des jeunes Réunionnaises et Réunionnais.
Le CAE Trajectoire : créé pour 1000 jeunes éloignés de l’emploi, ce parcours en contrat aidé non-marchand d’un an est positionné sur des métiers offrant des débouchés dans le secteur privé. Plus de 1 100 jeunes se sont d’ores et déjà présentés dans les missions locales pour pouvoir bénéficier du CAE Trajectoire et plus de 300 offres de contrats ont été recensées. Au 28 mars, ce sont 115 contrats qui sont signés ou sur le point de l’être.
Par ailleurs 65 embauches ont déjà été réalisées grâce au dispositif « Zéro charges ». L’objectif est que 100 contrats soient signés pour la fin avril.
Enfin, près de 500 nouvelles places en apprentissage seront ouvertes pour la rentrée 2012.
 
La mobilisation de tous les acteurs pour l’emploi Accompagner les mutations économiques tout en préservant les emplois et accompagner les Réunionnaises et Réunionnais éloignés de l’emploi.
 
3 000 solutions professionnelles pour les jeunes de moins de 26 ans éloignés de l’emploi Un parcours d’insertion durable : objectif 1 000 jeunes accompagnés dans le cadre de l’enveloppe des contrats aidés du secteur non-marchand.
 
Insertion des jeunes : des moyens d’ores et déjà mobilisés

En 2011, les 4 missions locales à La Réunion – une par bassin d’emplois – ont bénéficié d’un financement de 5,1 M€ par l’Etat pour conduire des actions d’insertion et d’accompagnement des jeunes vers l’emploi.

Les missions locales informent, orientent et accompagnent les jeunes en construisant avec eux leur parcours personnalisé vers l’emploi, notamment au travers du CIVIS. Elles exercent une mission de service public de proximité.

 
L’emploi des jeunes à La Réunion

Lors de la réunion du 2 mars 2012, présidée par le préfet de La Réunion, les membres du service public de l’emploi régional (SPER) ont convenu d’engager sans délai des actions significatives dans quatre domaines principaux avec des objectifs ambitieux :
-  Pour 1 000 jeunes éloignés de l’emploi, la création d’un parcours en contrat aidé non-marchand d’un an sur des métiers offrant des débouchés dans le secteur privé.

-  Pour 1 000 jeunes peu ou pas qualifiés, l’expérimentation d’un parcours global de formation de 12 à 13 mois débouchant sur un titre ou une qualification.

-  Pour 1 000 jeunes, le recrutement par le secteur privé au moyen de CAE-DOM (contrats aidés pour le secteur marchand) ou du dispositif « Zéro charge ».

-  Pour les apprentis, une augmentation du nombre de contrats signés en 2012 grâce à l’ouverture de formations nouvelles et à la mobilisation du secteur public.

 

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification