Haut de page

Mission interministérielle d’appui à la gestion du risque requin

Publié le 12 octobre 2012

Afin de consolider la politique de connaissance et de gestion du risque requin, le préfet de La Réunion a sollicité l’intervention d’une mission d’appui composée d’inspecteurs des ministères de l’intérieur, de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative.

Du 7 au 11 octobre, cette mission a rencontré l’ensemble des acteurs engagés dans la gestion du risque requin à La Réunion dans le but procéder à une évaluation intermédiaire des mesures prises et ainsi formuler toute proposition destinée à améliorer la prise en charge collective et pérenne de ce risque.

La mission interministérielle d’appui a rencontré les services de l’Etat, les collectivités territoriales, les ligues sportives, les opérateurs touristiques, les professionnels de la plongée, les associations de protection de l’environnement, la communauté scientifique.

Ces entretiens ont permis de recueillir les points de vue des différentes parties prenantes sur les démarches et actions menées depuis 2011, sur les besoins matériels et humains et sur la coordination des acteurs concernés. La mission a également pris connaissance de l’Etude sur les dispositifs de protection liés au risque requin, réalisée par le cabinet Biotope.

Malgré la présence ancienne d’un risque requin à La Réunion, il n’existait pas de réponse structurée avant 2011. Depuis, l’Etat et ses partenaires se sont pleinement investis afin de construire une réponse globale, d’assurer l’information et une meilleure sécurité des usagers de la mer.

En septembre 2011, une concertation sur le traitement des trois principaux aspects du risque requins a été engagée. Elle a porté sur : l’amélioration de la connaissance scientifique des requins côtiers de La Réunion et des dispositifs de protection ; l’information et la prévention du risque ; la gestion opérationnelle de la chaîne de secours.

Elle a conduit au lancement de l’étude scientifique CHARC sur la connaissance des requins bouledogue et tigre et de l’étude sur les dispositifs de protection liés au risque requin, à la mise en place de dispositifs d’information sur les plages concernées, au recrutement de vigies requins en charge de la surveillance à terre et en mer des spots de surf. Enfin, la chaîne des secours a été renforcée par une centralisation de l’information et la coordination des acteurs par le CROSS Réunion.

Cette démarche partenariale a aussi donné naissance au Comité réunionnais de réduction du risque requin (C4R) qui rassemble, sous la présidence du préfet, tous les acteurs concernés : l’Etat, le conseil régional, le conseil général, les communes côtières, les usagers de la mer, la communauté scientifique, les associations. Le C4R a vocation à se prononcer sur les orientations stratégiques de la politique de réduction du risque requin à La Réunion.
Selon l’arrêté portant création du C4R, les mesures visant à réduire le risque requin doivent concilier les objectifs suivants : « assurer la sécurité des personnes, protéger l’environnement, préserver les activités nautiques et touristiques et défendre l’image de notre île au plan international ».

Le C4R prendra prochainement connaissance des résultats de l’étude Biotope et du plan d’actions présentés lors du séminaire relatif à l’étude sur les dispositifs liés au risque requin à La Réunion du 10 et 11 octobre.

En outre vient d’être mise en place une « cellule opérationnelle réunionnaise de réduction du risque requin », émanation technique du C4R. Elle assurera le suivi régulier des actions conduites, permettra un partage transparent de l’information entre les acteurs et l’examen des points techniques particuliers.

Les préconisations de la mission d’appui à la gestion du risque requin vont faire l’objet d’un rapport aux ministres commanditaires. Elles seront prises en compte dès que possible, afin de permettre l’application d’une politique de réduction du risque requin à La Réunion, concertée, équilibrée et pérenne.

 

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification