Haut de page

Archéologie

Dernière région de France à se doter d’une mission permanente en archéologie, au sein de la Direction des affaires culturelles - océan indien (Dac-oI), Service de l’architecture, du patrimoine et de l’urbanisme (Spau), La Réunion développe non seulement une politique au même niveau que la métropole et les autres départements d’outre-mer, mais a également la possibilité de construire la discipline de façon cohérente dans notre région, avec les différents partenaires que sont les collectivités territoriales, les musées, l’université, le parc national, les associations, les publics... Bientôt rejoints par de nouveaux acteurs, les services du Préfet sont au centre de ce dispositif qui définit la programmation scientifique, établit la carte archéologique, impulse la recherche, autorise et prescrit les opérations, applique la législation et réglementation.
.
Télécharger la Lettre des services de l’État à La Réunion FOCUS : l’archéologie à La Réunion (format PDF - 2.1 Mo)

L’archéologie préventive L’archéologie préventive désigne les recherches effectuées en préalable à des travaux d’aménagement, comme la construction de routes, d’usines, de zones d’extension ou de rénovation urbaine. Plus que de sauvetage, qui consiste à fouiller dans l’urgence des vestiges qui seraient mis au jour lors de travaux, on parle aujourd’hui de préventif : il s’agit d’intervenir en amont de ces derniers, sans en perturber le calendrier, afin de détecter, de caractériser et de sauvegarder les vestiges qui seraient éventuellement présents sur les terrains concernés.
 
L’archéologie programmée L’archéologie programmée désigne les programmes de recherche dont le but est de faire progresser la connaissance grâce à des opérations de prospection, de sondage, de fouille ou de relevé réalisés sur le terrain. Sur le territoire national ces opérations doivent faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès du ministère de la culture et de la communication (Dac-oI), dont le conservateur chargé de l’archéologie évalue la pertinence du projet et la compétence du demandeur. Elles peuvent également faire l’objet d’une demande de subvention pour accompagner la mise en place de ces opérations. Bien que l’État subventionne souvent les recherches archéologiques, cette aide n’est pas automatique.
 
De l’archéologie à La Réunion L’archéologie est une science, une science humaine. Son objet est l’homme, c’est-à-dire l’humanité, en l’occurrence son passé. Elle l’étudie à travers des faits matériels, souvent enfouis dans le sol. Elle est complémentaire de l’histoire, qui retrace les événements principalement d’après les textes. L’archéologie ne cherche pas des objets, à l’image des chasseurs de trésor, image populaire mais erronée du métier, elle trouve des vestiges qui se sont conservés, témoins de la vie et de la mort des populations qui nous ont précédé, les enregistre et les interprète pour reconstituer leur histoire et également en transmettre la mémoire.
 

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification